L’exploitation régulière du tunnel de base du Saint-Gothard va commencer le 11 décembre. Les CFF se trouvent donc à quelque 100 jours du coup d’envoi d’une nouvelle ère du chemin de fer sur l’axe nord-sud du Saint-Gothard. La ligne de plaine à travers les Alpes permettra d’améliorer les prestations destinées aux clients du trafic marchandises et voyageurs grâce à une réduction des temps de trajet et une optimisation de la fréquence et de la fiabilité des liaisons. Les CFF vont en outre proposer une offre diversifiée, répondant à la demande du marché et financièrement supportable sur la ligne panoramique du Saint-Gothard. Les clients peuvent déjà traverser l’ouvrage du siècle avant sa mise en service officielle à bord des trains spéciaux Gottardino qui circulent jusqu’à fin novembre. En raison du vif succès de ces derniers, les CFF proposent des courses supplémentaires.

Les préparatifs en vue de la mise en service régulière du tunnel de base du Saint-Gothard (TBG) battent leur plein, et ce également parmi les clients du trafic marchandises, pour qui le tunnel est synonyme de nouvelles opportunités.

„Grâce au tunnel du Saint-Gothard, nos trains transportant du gravier pourront circuler avec une longueur optimale de 20 wagons et ne nécessiteront qu’une seule locomotive“

, a rappelé Gerd Aufdenblatten, CEO de Central Europe West et de Holcim (Suisse) SA à l’occasion de la conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui à Flüelen.

Le nouvel axe nord-sud va en effet constituer une voie de transport rapide, fiable et disponible en permanence à travers les Alpes. De plus, il permettra un fort développement du trafic marchandises, comme l’explique Nicolas Perrin, responsable CFF Cargo:

„À l’heure actuelle, 180 trains de marchandises circulent chaque jour. Après la mise en service du tunnel de base du Ceneri fin 2020, ce chiffre pourra s’élever jusqu’à 260 trains.“

Avec la ligne de plaine, des trains d’une longueur de 750 mètres pour un poids total allant jusqu’à 2000 tonnes et tractés par une seule locomotive pourront désormais circuler. À partir du 5 septembre, dans le cadre de courses d’essai, les CFF feront circuler les premiers trains de marchandises commerciaux dans le TBG. D’ici à sa mise en service le 11 décembre prochain, environ 4500 trains – dont environ 2200 trains de CFF Cargo vont circuler dans le nouveau tunnel.

Des trajets supplémentaires à bord du Gottardino
Les clients pourront eux aussi traverser le TBG avant sa mise en service officielle. Tous les jours sauf le lundi, le train spécial Gottardino fera ainsi la navette entre Flüelen et Biasca. Ce dernier suscite un vif intérêt de la part du public: la quasi-totalité des places est déjà réservée d’ici à fin novembre. Les CFF ont donc décidé de proposer des courses supplémentaires, pour un total de min. 2400 places. Entre septembre et novembre, le nombre de trains réguliers circulant dans le nouveau tunnel augmentera peu à peu de manière à tester l’exploitation.

Amélioration du temps de trajet et du confort
À partir du 11 décembre, le temps de trajet entre la Suisse alémanique et le Tessin ainsi que l’Italie diminuera de 25 à 35 minutes selon la liaison. Le trajet depuis la gare centrale de Zurich jusqu’à Milano Centrale ne prendra ainsi plus que 3 heures 30 minutes et celui à destination de Lugano, 2 heures 15 minutes. En outre, six trains IC – trois dans chaque sens – s’arrêteront à Flüelen chaque jour. Seules des rames automotrices climatisées de type ICN et ETR 610 ainsi que des compositions Inter City circuleront dans le TBG. Dès fin 2019, les nouveaux trains Giruno, qui offrent un niveau élevé de confort, seront également mis en service.

Une fois le tunnel de base du Ceneri mis en service en 2020, le gain de temps maximal s’élèvera à 60 minutes. À partir de ce moment, des trains circuleront toutes les demi-heures entre la Suisse alémanique et le Tessin et toutes les heures entre Zurich et Milan. En parallèle, le trafic régional au Tessin sera lui aussi amélioré de manière significative. Les voyageurs bénéficieront notamment d’une nouvelle liaison express entre Lugano et Locarno. Les temps de trajet entre la Léventine et Lugano/Mendrisiotto enregistreront quant à eux une diminution allant jusqu’à 30 minutes.

„C’est la moitié de ce qu’il faut aujourd’hui“

, a déclaré Roberto Tulipani, CEO de Tilo AG.

Un voyage panoramique via la ligne de faîte
Avec la mise en service du TBG, les CFF tablent sur une hausse significative de la demande sur l’axe nord-sud du Saint-Gothard. D’ici à 2025, près de 18 000 voyageurs devraient l’emprunter chaque jour, soit deux fois plus qu’aujourd’hui. La demande sur la ligne panoramique du Saint-Gothard devrait quant à elle enregistrer une baisse significative et passer de quelque 9000 voyageurs aujourd’hui à 500 en moyenne. Les CFF vont toutefois également lancer une offre attrayante sur cette ligne:

„Nous ne parlons pas de concepts d’offre au Gothard, nous l’exploitons depuis cette année déjà“

, rappelle Toni Häne, chef Trafic de CFF Voyageurs.

Les trains Inter Regio au départ de Bâle, de Lucerne et de Zurich ainsi que les trains Regio Express au départ du Tessin relieront à l’avenir toutes les heures Erstfeld. Les trains de la ligne panoramique du Saint-Gothard seront quant à eux intégrés au système RER tessinois. Des relations directes au départ de Bâle/Zurich et à destination de Göschenen continueront en outre d’être proposées lors des périodes de forte affluence. Entre avril et octobre, le „Gotthard Weekender“ circulera le week-end et les jours fériés entre Zurich et Bellinzone dans les deux sens. Il fera halte à plusieurs reprises le long de la ligne panoramique. Il s’adresse tout particulièrement aux randonneurs, aux promeneurs et aux touristes, et offre beaucoup de place pour les vélos et les bagages. Le nouveau Gotthard Panorama Express circulera lui aussi d’avril à octobre entre Flüelen et Bellinzone. Ce train est commercialisé au niveau international, notamment en Asie et outre-mer. Les CFF promeuvent également l’ensemble de la région du Saint-Gothard afin de développer son potentiel touristique (offre disponible à l’adresse: cff.ch/gothard). Avec la mise en place de la cadence horaire, des trains touristiques et des mesures de renfort lors des pics de demande, les CFF sont convaincus de pouvoir proposer une offre attrayante et supportable financièrement.

Les CFF renouvellent l’axe nord-sud du Saint-Gothard
Le nouveau tunnel du Saint-Gothard est un véritable symbole de la précision, de la capacité d’innovation et de la fiabilité suisses. Sa mise en service le 11 décembre 2016 constitue l’étape la plus importante du renouvellement de l’axe nord-sud du Saint-Gothard. La liaison ferroviaire transalpine ne sera toutefois pleinement opérationnelle qu’après la mise en service du tunnel de base du Ceneri (fin 2020) et du corridor de 4 m (fin 2020). D’ici là, 25 projets de construction seront réalisés sur les lignes d’accès aux deux tunnels de base, entre Bâle et Chiasso. Les CFF prennent de nombreuses mesures portant sur le matériel roulant, la construction et l’entretien pour limiter autant que possible les répercussions sur la clientèle jusqu’à la fin de ces projets de construction.
Info

KOMMENTIEREN - commenter - commentare

avatar
  Abonnieren  
Benachrichtige mich zu: