Vallorbe – Le Brassus: TRAVYS déplore une recrudescence des déprédations à bord de ses trains

0
166

Face à l’augmentation des actes de vandalisme et des incivilités dans ses véhicules qui incommodent les voyageurs, TRAVYS durcit le ton. Dépôt de plainte systématique, renforcement des contrôles, mesures d’accompagnement à l’étude, l’entreprise est bien décidée à ne pas laisser cette situation s’installer.

Alors qu’elle prépare le plus grand changement d’horaire depuis 25 ans dans le Jura Nord Vaudois, l’entreprise de transports publics TRAVYS est confrontée, depuis plusieurs semaines, à une hausse significative des actes de vandalisme et des déprédations du matériel roulant qui dessert la ligne Vallorbe – Le Pont – Le Brassus. En effet, le personnel de conduite et d’entretien des trains a constaté la destruction délibérée de nombreux sièges, notamment des coussins et des appuie-têtes éventrés, dont la mousse est répandue dans tout le compartiment.

Après avoir procédé aux vérifications nécessaires, l’entreprise est en mesure d’affirmer que ces dégâts, qui engendrent des coûts très importants et nuisent fortement à la qualité des transports pour l’ensemble des clients, se produisent principalement dans le train qui assure les prestations scolaires. Par ailleurs, il s’avère également que les soirées de week-end sont également l’occasion, pour certains passagers, d’adopter des comportements contraires aux règles en vigueur à bord des trains, comme l’interdiction de fumer à l’intérieur des véhicules, celle d’occuper le compartiment 1e classe sans posséder le titre de transport correspondant, ou de salir les véhicules en reversant des liquides.

Les derniers incidents en date ont nécessité la mise à l’arrêt du matériel roulant durant plusieurs jours, afin que celui-ci puisse être remis en état par les équipes d’entretien. Face à la gravité de cette situation, TRAVYS s’est vu dans l’obligation de déposer une plainte contre inconnu pour ces faits.

Afin de mettre un terme à ces agissements gratuits et délibérés, TRAVYS étudie actuellement la possibilité d’engager des tiers pour assurer une présence dans les trains sensibles, sur le modèle des parrains mis en place dans plusieurs gares CFF. D’ici là, des mesures de renforcement des contrôles sur cette ligne seront adoptées, et les contrevenants seront dénoncés aux autorités comme la loi le prévoit. Pour mémoire, une personne reconnue comme étant l’auteur de déprédations peut se voir facturer les frais de réparation et de remise en état du matériel endommagé ou souillé et fait l’objet d’un dépôt de plainte systématique.

TRAVYS déplore vivement ces incidents, qui, s’ils sont le fait d’un petit nombre d’individus, péjorent néanmoins le confort de l’ensemble des voyageurs. L’entreprise a la ferme intention de mettre fin à ces comportements et s’engage à tout mettre en œuvre pour continuer à proposer un service de qualité aux voyageurs de la ligne Vallorbe – Le Brassus.

Abonnieren
Benachrichtigen Sie mich bei
guest
0 Kommentare
Inline Feedbacks
Alle Kommentare ansehen