À compter de ce dimanche, date du changement d’horaire, le trafic ferroviaire régional entre Brigue et Domodossola est exploité par BLS. BLS entend ainsi accroître dès que possible l’offre actuelle de transport au Simplon pour les pendulaires comme pour les personnes qui voyagent dans le cadre de leurs loisirs.

À compter de ce dimanche, c’est l’entreprise de transport BLS qui assure le trafic voyageurs régional entre Brigue et Domodossola. Les heures de départ des trains ne subissent que de légères modifications par rapport à l’horaire de l’année dernière, avec quatre trains régionaux BLS circulant chaque jour dans chaque sens entre Brigue, Iselle et Domodossola. L’horaire est avant tout prévu pour les pendulaires : les trains régionaux desservant Iselle, Varzo et Preglia circulent aux heures de pointe. La liaison entre Brigue et Domodossola est assurée par des rames Lötschberger à plancher surbaissé accompagnées, déjà employées sur les relations Regio Express entre Berne et Brigue. Le samedi, trois de ces trains relient directement Domodossola à Berne en empruntant la ligne de faîte du Lötschberg.

En raison de travaux, la disponibilité du réseau ferroviaire sur l’axe Lötschberg–Simplon sera limitée pendant le premier semestre 2017. C’est pourquoi BLS ne peut pas accroître l’offre de transport régional entre Brigue et Domodossola dès le présent changement d’horaire. Néanmoins, les pendulaires et les personnes qui voyagent dans le cadre de leurs loisirs en Valais, dans l’Oberland bernois et dans le Piémont devraient bénéficier dès que possible de liaisons plus fréquentes et plus régulières, avec de bonnes possibilités de correspondance. La mise en place d’une cadence toutes les deux heures entre Brigue et Domodossola à partir de juin 2017 est à l’étude. BLS mène actuellement des discussions à ce sujet avec le canton du Valais, l’Office fédéral des transports et l’Agenzia della mobilità piemontese.

Grâce à l’optimisation de l’offre de transport au Simplon, BLS va étendre son concept de tourisme au Lötschberg jusque dans le Nord de l’Italie. Sa collaboration étroite avec les prestataires de services touristiques locaux permettra aux voyageurs de profiter d’une meilleure offre de loisirs et renforcera ainsi le secteur du tourisme dans l’Oberland bernois, en Valais, au Simplon et dans la région du lac Majeur.

Info

 

Kommentare

avatar
  Abonnieren  
Benachrichtige mich zu: