Situés sur la ligne de montagne entre Kandersteg et Goppenstein, les rails du tunnel du Lötschberg long de 14,6 kilomètres ont plus de 40 ans. BLS prévoit de les remplacer par des voies modernes, moins onéreuses à l’entretien et plus confortables pour les voyageurs. Les plans de cette rénovation nécessaire seront prochainement mis à l’enquête publique.

BLS remplacera la voie ferrée dans le tunnel de faîte du Lötschberg. Les anciens rails, ainsi que les traverses en bois et le ballast, seront retirés pour être remplacés par une voie fixe de béton. Cette dernière présentera une meilleure durabilité, du fait de son entretien moins onéreux et de sa durée de vie plus longue. De plus, le trajet à travers le tunnel sera plus confortable pour les voyageurs. Quant au tunnel lui-même, il pourra accueillir sur ses deux voies des trains de marchandises d’un profilé d’angle de quatre mètres, au lieu d’être à voie unique comme jusqu’à présent. Le trafic s’en trouvera considérablement fluidifié, en particulier pour le transport autos de BLS, sur la liaison la plus importante pour le transport individuel entre les cantons de Berne et du Valais. BLS estime pour cet assainissement un coût de 83,5 millions de francs.

Des travaux par étapes
Les plans ont déjà été étudiés par l’Office fédéral des transports (OFT) et feront prochainement l’objet d’un dépôt public. Les travaux dans le tunnel devraient débuter mi-2018 pour s’achever fin 2022. BLS les réalisera par étapes sur plusieurs tronçons afin de minimiser autant que possible les répercussions sur la circulation, spécialement celle du transport autos.

Le tunnel de faîte du Lötschberg est en fonctionnement depuis 1913 et relie Kandersteg et Goppenstein. Même depuis la mise en service du tunnel de base NLFA du Lötschberg inauguré en 2007, il reste largement utilisé, surtout pour le transport autos de BLS, mais aussi par les trains Regio Express de BLS ainsi que pour le transport de marchandises. Ensemble, les deux tunnels forment un système global sur l’axe Lötschberg–Simplon de la NLFA.

Kommentare

avatar
  Abonnieren  
Benachrichtige mich zu: