Communication à bord des trains marchandises: un nouveau partenaire

0
46
img_6931
Der Testbetrieb ist ein Automatische Bremsprobe: Meilenstein für die technologische Entwicklung im Güterverkehr. / Quelle: SBB CFF FFS Cargo

Au printemps 2018, Mercitalia Rail est entrée en collaboration avec Rail Cargo Group et CFF Cargo. En mars, les partenaires en présence ont signé une déclaration d’intention portant sur les projets communs d’essai automatique des freins et de communication directe entre les wagons et le personnel.

L’objectif principal des entreprises de fret ferroviaire de Suisse, d’Autriche et d’Italie est de développer un nouveau standard de communication à bord des trains de marchandises et de l’intégrer à différentes applications intelligentes dans toute l’Europe. Pour le développement du système d’essai automatique des freins, ces partenaires appliquent une procédure qui permet à d’autres pays d’accorder une homologation officielle aux entreprises de transport ferroviaire. D’autres entreprises de fret ferroviaire intéressées pourront ainsi introduire aussi l’essai automatique des freins et le système de communication. Ce dernier est adapté à tous les systèmes de freins (freins à sabots, freins à disques) et peut être utilisé sur différents types de wagons. Par la numérisation des processus de production, les entreprises ferroviaires d’Europe poursuivent le triple objectif d’accroître l’efficacité du fret ferroviaire, de réduire ses coûts de production et de renforcer sa compétitivité.

Priorité à une demande rapide

«Le développement de produits avec les autres pays est judicieuse dans le domaine du fret ferroviaire, car les applications peuvent ainsi être testées dès le début au niveau transfrontalier: en Suisse, en Autriche et en Italie.», déclarent conjointement les partenaires. Cela permet entre autres d’accélérer les demandes, en vue d’obtenir une homologation officielle valable dans toute l’Europe pour le produit correspondant. Pour les trois entreprises de fret ferroviaire, c’est aussi une bonne raison pour développer ensemble un essai automatique des freins, compétitif et susceptible d’être homologué, sur la base de la solution logicielle de PJ Messtechnik AG. La première série de wagons intelligents circulera en Suisse dès janvier 2019, au terme de la procédure d’homologation.

Un premier train pilote circule en Suisse depuis août 2017

Dès le mois de mai 2017, CFF Cargo, Rail Cargo Group et l’entreprise de technique de mesure PJM ont annoncé leur coopération à l’occasion du salon «Transport Logistic» de Munich. L’objectif est d’uniformiser les essais automatiques des freins et la communication directe entre les wagons et l’opérateur. Le premier train pilote circule depuis août 2017 en Suisse; son équivalent autrichien entre en circulation en avril 2018.

L’optimisation du dernier kilomètre est prioritaire en Suisse. L’essai automatique des freins est une première étape vers l’automatisation de la formation des trains; sa combinaison avec l’attelage automatique et le système d’alerte anti-collisions en renforcera encore les effets. L’essai automatique des freins et l’attelage automatique seront introduits en trafic combiné en 2019. C’est une étape importante vers le concept d’exploitation à une seule personne et l’automatisation partielle de l’exploitation ferroviaire sur le dernier kilomètre.

Info

KOMMENTIEREN - commenter - commentare

avatar
  Abonnieren  
Benachrichtige mich zu: