Doublement de la voie dans le tunnel de base NLFA du Lötschberg: BLS attribue les travaux de planification

0
397
Loetschberg-Infografik-F_BLS_1 16
Graphique tunnel de base Lötschberg. / Source: BLS

BLS a attribué les travaux liés à la planification du doublement de la voie dans le tunnel de base NLFA du Lötschberg à l’IG VALBT „Ingenieurgemeinschaft Vollendung Ausbau Lötschberg-Basistunnel“. Les travaux de planification comprennent le doublement de la voie entre Ferden et Mitholz, et l’aménagement complet entre Ferden et Fruti-gen comme option. Dans le cadre du projet FAIF, l’Assemblée fédérale a déjà mis à disposition des moyens pour ces travaux de planification.

Pour des raisons politiques et financières, le tunnel de base NLFA du Löt-schberg n’a dans une première étape pas été construit dans son intégralité et a été mis en service en 2007. Sur les 35 kilomètres dans le tunnel, 21 kilomètres ne sont actuellement qu’à voie unique entre Ferden et Frutigen. Sur 14 kilomètres entre Ferden et Mitholz, un deuxième tube du tunnel se trouve à l’état de gros oeuvre sans équipement technique ferroviaire, les 7 kilomètres restants ne sont pas encore percés. Ce long tronçon à voie unique engendre des frais d’exploitation élevés, limite les possibilités dans l’établissement de l’horaire et rend impossible un développement de la capacité des trains de voyageurs et de marchandises, qui ont déjà atteint leur potentiel maximal.

Le projet qui sera mis à l’enquête doit être développé d’ici à la fin de 2018
Dans le cadre du projet FAIF (étape d’aménagement 2025), l’Assemblée fédérale a d’ores et déjà mis à disposition des moyens pour la planification de l’équipement technique ferroviaire sur le tronçon du tunnel entre Ferden et Mitholz. BLS a à présent mandaté l’IG VALBT de la planification du doublement de la voie dans le tunnel de base NLFA du Lötschberg. La communauté d’ingénieurs est en effet parvenue à s’imposer parmi plusieurs concurrents suisses et étrangers. L’IG VALBT est composée de six bureaux d’ingénieurs suisses, sous la houlette du bureau d’ingénieurs SRP Ingenieur AG à Brigue. Le consortium s’est vu attribuer le mandat parce qu’elle a présenté l’offre la meilleur marché dans le cadre des critères d’aptitude fixés. Le mandat comprend les travaux de planification de l’aménagement partiel ainsi que l’aménagement entre Mitholz et Frutigen comme option. Ainsi, un aménagement complet serait garanti.

Les ingénieurs débuteront leurs travaux dans les prochains mois. Le projet qui sera mis à l’enquête pour l’aménagement partiel doit être développé d’ici à la fin de 2018. Les travaux de planification constituent un socle essentiel pour la décision de réalisation du doublement de la voie dans le tunnel de base. Celuici fait partie de l’étape d’aménagement 2030, pour laquelle le Conseil fédéral soumettra un projet au Parlement au plus tard en 2018.

L’aménagement complet, élément central de la politique de transfert modal
La cadence à la demiheure sur les grandes lignes entre le Plateau et le Valais sera uniquement possible si les 14 kilomètres se trouvant encore à l’état de gros oeuvre sont entièrement équipés. En outre, un doublement de la voie dans le tunnel de base NFLA du Lötschberg permettra davantage de marge de manoeuvre dans l’établissement de l’horaire. Un aménagement complet comprend des avantages supplémentaires : il soutient la politique de transfert modal de la route au rail et offre aux entreprises de transport des conditionscadres avantageuses. Grâce à une réduction du trafic de marchandises sur la ligne de montagne passant par Kandersteg et Goppenstein, celleci pourra être adaptée encore mieux aux besoins du transport des personnes et des voitures.

KOMMENTIEREN - commenter - commentare

avatar
  Abonnieren  
Benachrichtige mich zu: