CFF et autorités genevoises saluent les bonnes avancées des développements de la mobilité dans le canton

0
193
train duplex TGL baptisen Ville de Geneve_PPR Martial Trezzini_8 3 19
De gauche a droite: Sami Kanaan, Maire de la Ville de Genève, Antonio Hodgers, President du Conseil d’Etat genevois et Conseiller d’Etat en charge du Developpement du territoire (DT), Susanne Zenker, Cheffe Developpement CFF Immobilier et membre de la direction de la division Immobilier, Anne Hornung-Soukup, Presidente conseil d’administration TPG, Serge Dal Busco, Conseiller d’Etat en charge du Departement des Infrastructures, Alain Barbey, Directeur regional Suisse romande CFF, bapteme d'un nouveau train Duplex pour le trafic grandes lignes (TGL), ce vendredi 8 mars 2018 à Genève. / Source: PPR, Martial Trezzini

Les conseillers d’Etat genevois Antonio Hodgers et Serge Dal Busco, le directeur général des CFF Andreas Meyer, Susanne Zenker, cheffe du développement Immobilier CFF et membre de la direction de la division Immobilier ainsi que le directeur régional des CFF pour la Suisse romande Alain Barbey ont fait le point ce jour sur l’avancement des projets convenus dans la « Perspective générale Genève ». Ce programme de travail conjoint, signé par le Canton de Genève et les CFF fin 2017, donne un cadre aux projets de développement de l’offre de transport voyageurs et marchandises, de l’infrastructure et de l’urbanisation autour des gares actuelles et futures de la région. A la veille de la mise en service intégrale du Léman Express, le 15 décembre prochain, les partenaires se sont félicités des développements dans le canton. A l’issue de leur rencontre, un train duplex pour le trafic grandes lignes a été baptisé du nom de la Ville de Genève, en présence du maire Sami Kanaan.

La « Perspective générale Genève », signée par les CFF et le Canton de Genève en novembre 2017, est un programme de travail conjoint qui permet aux deux partenaires de poursuivre de manière coordonnée les aménagements de l’offre voyageurs et marchandises, de l’infrastructure et de l’urbanisation autour des gares genevoises, actuelles et futures. Amenée à évoluer au fil des ans, la « Perspective générale Genève » met en évidence trois périmètres prioritaires de développement et identifie une quarantaine de mesures qui entendent répondre aux attentes et aux besoins de la population jusqu’en 2030, voire au-delà.

Réunis ce jour pour faire le point d’avancement de cette feuille de route, les conseillers d’Etat genevois Serge Dal Busco et Antonio Hodgers, le directeur général des CFF Andreas Meyer et le directeur régional des CFF Alain Barbey ont notamment abordé les derniers grands défis à relever avant la future mise en service, au 15 décembre 2019, du nouveau réseau ferroviaire transfrontalier Léman Express. La dernière ligne droite sera particulièrement intense. Après la fin des travaux d’infrastructure, il s’agira de procéder à l’homologation des matériels roulant des deux côtés de la frontière, de former les personnels ainsi que de réaliser les tests de circulation. La conception d’un horaire intégré de bout en bout, la mise en place d’une tarification transfrontalière ainsi que la distribution de l’ensemble des produits dans chacun des deux pays sont également des complexités propres au plus grand réseau ferroviaire transfrontalier d’Europe.

Grâce à la liaison ferroviaire CEVA dont les travaux sont à bout touchant, le Léman Express reliera 45 gares et 230 km de lignes de part et d’autre de la frontière. Cette nouvelle offre améliorera de façon notable la mobilité dans l’agglomération genevoise et au-delà. Jusqu’à six trains par heure et par sens desserviront le cœur de ce réseau entre Genève et Annemasse.

Autour des hubs ferroviaires, les quartiers se développent. Le Léman Express est en train de transformer profondément Genève et son agglomération. Grâce aux investissements de nombreux acteurs privés et publics, plusieurs milliers de logements sont en cours de construction autour de ses gares. Des commerces et activités, mais aussi de nouvelles infrastructures sportives, de loisirs ou culturelles compléteront ces nouveaux cœurs de ville où les espaces publics et les réseaux de mobilité douce occuperont une place prépondérante pour le confort et la sécurité de l’ensemble des habitants et voyageurs. Plus d’un milliard de francs sont investis par CFF immobilier dans ces nouveaux pôles au centre-ville construits autour des gares du Léman Express.

Les partenaires ont en outre passé en revue les autres projets contenus dans la feuille de route : les travaux sur la ligne Genève-La Plaine permettront une mise en conformité des haltes pour assurer confort et sécurité ; quant au projet de gare souterraine à Genève-Cornavin, co-financé à hauteur de 1.6 milliard de francs par la Confédération, le Canton et la Ville de Genève, il est en bonne voie pour un démarrage des travaux en 2024. D’ici là, des travaux préparatoires seront effectués afin de moderniser plusieurs installations ferroviaires. Dans le même temps, les études de la nouvelle place Cornavin ont été engagées pour permettre l’achèvement d’une première phase de l’aménagement côté lac avant le démarrage des travaux de la gare souterraine en 2024.

Canton et CFF confirment leur volonté commune d’identifier les sites où développer les bonnes activités au bon endroit, notamment celles à vocation industrielles déplacées hors des centres urbains. Ils ont également souligné l’intensification de leurs réflexions sur les développements de différents secteurs, dont celui de la Praille. La reconfiguration du site des CFF pourrait contribuer aux renouvellements urbains prévus dans le cadre du grand projet Praille Acacias Vernets (PAV), offrant des opportunités de développement et d’amélioration des infrastructures, de la logistique urbaine et des développements immobiliers au bénéfice du canton et des CFF.

Un train duplex TGL baptisé au nom de la Ville de Genève

A l’issue de la rencontre entre le Canton de Genève et les CFF, Susanne Zenker, Andreas Meyer, Antonio Hodgers, Serge Dal Busco et Sami Kanaan, maire de la Ville de Genève, ont baptisé un nouveau train duplex (IC 200 RABDe 502 010) pour le trafic grandes lignes en gare de Genève-Cornavin. Après Fribourg en octobre dernier, Genève est donc la deuxième ville en Suisse romande à donner son nom à l’une des 62 rames qui formeront l’épine dorsale du trafic grandes lignes des CFF.

La période d’introduction de ce nouveau matériel roulant est particulièrement difficile. Bombardier et les CFF travaillent d’arrache-pied à la résolution des problèmes techniques et à l’amélioration de la fiabilité des trains afin qu’ils répondent en tous points aux attentes élevées de la clientèle suisse et puissent circuler le plus rapidement possible sur l’axe Est-Ouest entre Genève et St-Gall.

Kommentare

avatar
  Abonnieren  
Benachrichtige mich zu: