Le Schweizerische Südostbahn AG (SOB) et les Chemins de fer fédéraux suisses SA (CFF) coopèrent sur deux tronçons du trafic grandes lignes: dès décembre 2020, le Traverso circulera toutes les heures en alternance de Bâle ou Zurich jusqu’à Locarno via la ligne de faîte du Saint-Gothard, et dès décembre 2021, le train couleur cuivre reliera Berne à Coire en passant par Zurich. Le 26 août à Berne, les deux entreprises ferroviaires ont présenté leur coopération et le Traverso.

Dans le cadre de la coopération convenue en juillet 2017, le SOB exploitera deux lignes pour le compte des CFF: et ce avec son propre matériel roulant et en co-branding SOB-CFF. Dès le changement d’horaire 2020, le SOB gérera la relation directe «Treno Gottardo» de Bâle ou Zurich à Locarno via la ligne de faîte du Saint-Gothard. L’année suivante, il offrira aux voyageurs une liaison directe entre Berne et Coire sous le nom de «Aare Linth». Les deux lignes seront exploitées dans le cadre de la concession intégrale pour le trafic grandes lignes des CFF. Le SOB sera responsable de la commercialisation des deux tronçons, mais la responsabilité générale incombera aux CFF, qui indemnisera le SOB pour ces prestations.

La coopération à long terme entre le SOB et les CFF est un gage de confort pour la clientèle, qui bénéficie du même coup d’une offre plus étendue. Les clients profiteront d’une liaison constante entre Bâle et Locarno ou Zurich et Locarno via la ligne de faîte du Saint-Gothard, sans devoir changer de train à Erstfeld. En outre, la capitale des Grisons, Coire, sera désormais reliée toutes les heures à la capitale fédérale.

Le Traverso, un train innovant au confort de grande classe

Le SOB a commandé au total 34 trains auprès de Stadler afin de pouvoir exploiter les deux lignes dès le mois de décembre 2020 et 2021. De plus, il utilise ces trains depuis juin 2019 pour les courses régulières du Voralpen-Express sur le tronçon reliant Saint-Gall à Lucerne. Ces véhicules se composent de 24 rames automotrices Traverso de couleur cuivre composées de huit éléments et dotées de planchers surbaissés pour le trafic grandes lignes, et de dix trains FLIRT de couleur argentée composés de quatre éléments, qui viendront renforcer le Traverso et seront affectés au trafic RER. Les trains Traverso à huit éléments de haute qualité pour le trafic grandes lignes disposent de plus de 359 sièges, dont 68 en 1re classe (disposition confortable des sièges en 2+1). Tous les sièges sont équipés de prises électriques. Les clients ont la possibilité de se restaurer aux distributeurs de café ou de snacks situés dans les deux zones bistro. Les personnes qui voyagent avec des enfants ont à leur disposition un compartiment familles. Les trains respectent les lois européennes les plus récentes sur l’égalité des personnes handicapées et offrent dans chaque voiture un système d’information doté de quatre à sept écrans.

Le SOB affectera une flotte uniforme de trains Traverso pour le trafic grandes lignes sur le tronçon du Voralpen-Express entre Saint-Gall et Lucerne dès le changement d’horaire du 15 décembre 2019, puis dès le 13 décembre 2020, sur la ligne de faîte du Saint-Gothard et dès la mi-décembre 2021 entre Berne et Coire.

Les coopérations, une promesse d’avenir

Le modèle de coopération est d’une grande utilité pour la clientèle. La concession intégrale des CFF pour le trafic grandes lignes est un atout supplémentaire pour les transports publics suisses, qui constituent un modèle performant. Elle pose également les bases de leur développement futur. Les entreprises de transport suisses contribuent déjà largement à une mobilité respectueuse de l’environnement, à une bonne qualité de vie et à la compétitivité du pays.

Les CFF continuent de développer de manière ciblée cette solution combinant plusieurs réseaux ferroviaires avec des partenaires comme le SOB, et sont prêts à confier l’exploitation de certaines lignes à des partenaires de coopération, dans l’intérêt des voyageurs et des régions, qui pourront tirer profit d’une offre adaptée et de haute qualité à travers toute la Suisse. Cette offre répondra aux besoins de la clientèle, améliorera l’efficacité et réduira les coûts globaux du système de transports publics. Ce dernier gagnera ainsi durablement en compétitivité et en performance.

KOMMENTARE

avatar
  Abonnieren  
Benachrichtige mich zu: