Cottens: Intervention à la gare – personne n’a été blessé

Vendredi 28 mars 2008, à 15 :07 heures, un homme demandait l’intervention à son domicile, soit à la gare de Cottens, car en entrant dans le hall de l’immeuble, il avait senti une forte odeur de gaz.

Vendredi 28 mars 2008, à 15 :07 heures, un homme demandait l’intervention à son domicile, soit à la gare de Cottens, car en entrant dans le hall de l’immeuble, il avait senti une forte odeur de gaz.

Größere Kartenansicht

Immédiatement sur place, les agents ont bouclé les lieux au tour de la gare. Deux locataires sont sortis eux-mêmes. Une personne âgée a été évacuée par un sapeur pompier du village. Les trois locataires et le sapeur pompier ont été contrôlés par les ambulanciers sur place. Personne n’a été hospitalisé.

Tout l’immeuble a été contrôlé par le CR Fribourg en collaboration avec le groupe de mesures du canton de Fribourg et les sapeurs pompiers du groupe ACC Autigny – Cottens – Chénens.

Les investigations ont permis d’établir que l’émanation de gaz provenait probablement des égouts suite à une canalisation bouchée. Le groupe de mesures a détecté une très faible quantité de chlore dans un regard de la canalisation. La provenance de ce produit est inconnue.

Les trois locataires ont pu réintégrer leur logement à 17 :10 heures.

Le trafic ferroviaire a été interrompu entre Romont et Fribourg entre 15h 20 et 16 heures. Durant cette interruption, les voyageurs ont été transportés par des bus entre ces deux gares. Les voyageurs en transit Lausanne – Berne et au-delà ont été priés de passer par la ligne du Pied du Jura.

Quatre trains InterCity et deux régionaux ont été supprimés.

Moyens engagés : Police cantonale – CR Fribourg – sapeurs pompiers du groupe ACC – Groupe de mesures du canton de Fribourg – un pompier CFF – une ambulance

Police cantonale Fribourg / Service de presse et prévention

Autor: Redaktion

Aus der Bahnonline.ch-Redaktion. Zugesandte Artikel und Medienmitteilungen, welche von der Redaktion geprüft und/oder redigiert wurden.

Schreibe einen Kommentar