Transports publics du Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM) – La première étape de réalisation des axes forts est fixée

Le Conseil d’Etat a confirmé le choix du PALM de réaliser, d’ici à 2020, un réseau d’axes forts de transports publics. Pour la première étape (2011-2014), le Gouvernement a retenu des investissements comprenant la construction du tram Renens-Flon et de plusieurs tronçons de trolley/bus en site propre. Ce réseau sera complété en deuxième étape par de nouveaux tronçons de trolleys/bus et des prolongements de la ligne de tram vers le Nord de Lausanne et l’Ouest de Renens.

Le Conseil d’Etat a confirmé le choix du PALM de réaliser, d’ici à 2020, un réseau d’axes forts de transports publics. Pour la première étape (2011-2014), le Gouvernement a retenu des investissements comprenant la construction du tram Renens-Flon et de plusieurs tronçons de trolley/bus en site propre. Ce réseau sera complété en deuxième étape par de nouveaux tronçons de trolleys/bus et des prolongements de la ligne de tram vers le Nord de Lausanne et l’Ouest de Renens.

Compte tenu des enjeux financiers et de l’importance stratégique du PALM dans la politique des agglomérations à l’échelle cantonale, le Conseil d’Etat a pris position sur le dossier des axes forts de transports publics. Il a confirmé le choix du réseau 2020 et défini l’enveloppe des investissements pour la première étape à environ 330 millions de francs, soit à l’intérieur du montant annoncé en décembre 2007 à la Confédération (360 millions).

Le réseau d’axes forts prévu dans le PALM comprend une nouvelle ligne de tram Bussigny-Nord lausannois passant par le Flon et plusieurs lignes ou tronçons de lignes de trolley/bus renforcés en site propre (notamment Ouest-Est, Bellevaux, Chailly, route de Cossonay). Le réseau retenu favorisera une importante évolution urbaine, renforçant ainsi globalement l’attractivité économique et la qualité de vie dans l’agglomération.

Le Conseil d’Etat a considéré que, compte tenu de la charge actuelle des lignes tl et des développements urbains attendus dans l’Ouest, la ligne de tram entre la gare de Renens et le Flon doit être réalisée en première étape, pour un investissement estimé à 200 millions de francs. L’excellent rapport coût/efficacité des axes forts trolley/bus justifie l’aménagement de plusieurs tronçons également en première étape, principalement au centre de Lausanne (Chauderon-Grand Pont).

Ce réseau sera complété en deuxième étape (à partir de 2015) par de nouveaux tronçons d’axes forts trolley/bus et des prolongements de la ligne de tram au Nord (Blécherette/Rionzi) et à l’Ouest lausannois (Bussigny/Croix du Péage). Le tracé de la ligne desservant le plateau de la Blécherette doit encore être précisé par des études d’avant-projet plus approfondies portant sur deux variantes (souterrain par Beaulieu et en surface en passant par la rue Centrale-St-Martin-la Borde-la Pontaise). Il sera connu à la fin 2009.

Conscient que son choix ne répond pas à toutes les attentes exprimées, le Gouvernement relève qu’il s’agit d’un investissement important du Canton pour un projet ambitieux qui soutient le développement planifié de l’agglomération Lausanne-Morges et du canton. Il compte sur le soutien financier de la Confédération par le biais du fonds d’infrastructure.

Le projet des axes forts du PALM se poursuit d’ici fin 2009 par l’étude d’avant-projet. Une demande de crédit d’étude sera soumise au Grand Conseil à la fin de l’été 2008. La décision sur le financement fédéral pour la première étape interviendra à la fin 2010.


Plus:

Communiqué de Presse Bureau d’Information et de Communication de l’Etat de Vaud

Autor: Redaktion

Aus der Bahnonline.ch-Redaktion. Zugesandte Artikel und Medienmitteilungen, welche von der Redaktion geprüft und/oder redigiert wurden.

Schreibe einen Kommentar