Grünes Licht für die erste U-Bahn der Schweiz – Feu vert pour le premier métro de Suisse

Das Bundesamt für Verkehr (BAV) hat den Lausanner Verkehrsbetrieben grünes Licht für die Inbetriebnahme der ersten U-Bahn der Schweiz erteilt. BAV-Vizedirektor Toni Eder übergab am Sonntag in Lausanne dem Direktor der Transports publics de la région lausannoise (tl), Michel Joye, die Betriebsbewilligung für die Metro m2.

erstellt am 22. September 2008

Das Bundesamt für Verkehr (BAV) hat den Lausanner Verkehrsbetrieben grünes Licht für die Inbetriebnahme der ersten U-Bahn der Schweiz erteilt. BAV-Vizedirektor Toni Eder übergab am Sonntag in Lausanne dem Direktor der Transports publics de la région lausannoise (tl), Michel Joye, die Betriebsbewilligung für die Metro m2.

Die von der tl betriebene m2 ist eine automatisierte gummibereifte Metrolinie zwischen Ouchy, dem Hafen von Lausanne, und Les Croisettes (Epalinges). Sie wird im Normalbetrieb vollautomatisch gesteuert, ein Lokomotivführer ist nicht notwendig. Die Strecke ist 6 km lang. Es werden 14 Haltestellen bedient.

Der Bund unterstützt das Projekt mit einem Beitrag von insgesamt 190 Millionen Franken (Preisstand 2005). Davon werden 120 Mio. Fr. dem Infrastrukturfonds entnommen.

Die vom BAV als Aufsichtsbehörde erteilte Betriebsbewilligung sieht zwei Schritte vor. Während des Eröffnungsfestes, das vom 18. bis zum 22. September 2008 dauert, ist ein reduzierter Betrieb vorgesehen. In einem nächsten Schritt soll nach einer weiteren Testphase der kommerzielle Vollbetrieb frei gegeben werden. Laut Planung der Betreibergesellschaft soll dies ab dem 27. Oktober 2008 der Fall sein. Vor dem Erteilen der Betriebsbewilligung prüfte das BAV umfangreiche Sicherheitsnachweise für das innovative Projekt.

Feu vert pour le premier métro de Suisse

L‘Office fédéral des transports (OFT) a donné le feu vert aux Transports publics de la région lausannoise (tl) pour qu’ils puissent mettre en service le premier métro de Suisse. M. Toni Eder, sous-directeur de l’OFT, a remis dimanche à Lausanne l’autorisation d’exploiter le métro m2 à M. Michel Joye, directeur des tl.

La ligne du métro, automatisée et dont les véhicules sont munis de pneux, sera exploitée par les tl entre Ouchy (port de Lausanne) et Les Croisettes (Epalinges). En exploitation normale, elle sera gérée de manière entièrement automatique, un conducteur de locomotive n’étant pas nécessaire. La ligne, d’une longueur de 6 km, dessert 14 arrêts.

La Confédération soutient le projet par une contribution de 190 millions de francs (prix de 2005), dont 120 sont prélevés du fonds d’infrastructure.

L’autorisation d’exploiter octroyée par l’OFT, autorité de surveillance, prévoit deux étapes. Pendant la fête d’inauguration, qui aura lieu entre le 18 et le 22 septembre 2008, il est prévu de mettre en place une exploitation réduite. Dans un deuxième temps, après une nouvelle phase de tests, on autorisera l’exploitation commerciale intégrale. Selon la planification de l’exploitant, cela sera le cas dès le 27 octobre 2008. Avant d’octroyer l’autorisation d’exploiter, l’OFT a vérifié de volumineux dossiers de sécurité pour ce projet innovateur.

12.09.08: La «promenade de la Ficelle», un nouveau trait d’union entre la gare CFF et Ouchy

Le chemin qui sillonne le couvert jardiné de la coulée verte a été baptisé «promenade de la Ficelle». A la veille de l’inauguration du m2, la Municipalité entend ainsi honorer la mémoire de l’ancien métro. Au Boulevard de Grancy, les Lausannois peuvent aussi profiter d’une vue imprenable depuis la «errasse Alfred-Stucky» un nouvel espace baptisé au nom du professeur réputé. Ce nouveau trait d’union est inauguré aujourd’hui.

Symbole lausannois depuis 1877, la «Ficelle» faisait sa dernière course le 22 janvier 2006 pour laisser sa place au nouveau métro, dont la construction exigeait des transformations entre les stations d’Ouchy et de Grancy. Lauréat d’un concours, le projet «Trait d’unions» des architectes lausannois Hüsler et Amphoux proposait en 2004 des aménagements paysagers qui permettraient de conserver la poésie végétale du lieu tout en créant une liaison continue entre la gare et Ouchy. A la veille de l’inauguration du m2, la Municipalité a renommé les tronçons du nouveau chemin.

A la station Grancy, les piétons profiteront d’une vue imprenable sur le lac depuis la «terrasse Alfred-Stucky»½. Ce nouvel espace est baptisé au nom d’Alfred Stucky (1892-1969) qui, après un diplôme d’ingénieur civil à l’EPFZ, fonde à la rue Roseneck un bureau d’ingénieurs-conseils. Nommé professeur à l’Ecole d’ingénieurs de l’Université de Lausanne (EPUL), il en devient quelques années plus tard le directeur. Il développe l’école pour l’amener au stade de l’Ecole Polytechnique de l’Université de Lausanne, qui obtiendra plus tard le statut d’école fédérale. A la fois brillant ingénieur, professeur réputé et humaniste éclairé, Alfred Stucky a joué un rôle de premier plan dans le développement et le rayonnement de Lausanne.

Pour rejoindre Ouchy depuis la «terrasse Alfred-Stucky», les promeneurs emprunteront le chemin des Délices. Reliant actuellement les avenues Dapples et de Cour, ce chemin sera en effet prolongé jusqu’au boulevard de Grancy, sur le tracé de l’actuel chemin de la Ficelle. Un peu plus bas, entre l’avenue de Cour et la rue du Liseron, les piétons déambuleront le long de la «promenade de la Ficelle». La réalisation de ce nouveau parc arborisé, dont le nom honorera la mémoire de l’ancien métro, a été rendue possible grâce à la couverture d’un tronçon du m2. Cela permet aujourd’hui d’offrir de nouvelles surfaces de promenade, mais aussi de réduire les nuisances sonores liées à l’exploitation du m2 et de créer un nouveau trait d’union entre l’est et l’ouest du quartier.

Pour arriver au bord du lac, il faudra enfin traverser l’îlot d’Ouchy par le passage du Liseron, un nouveau chemin nommé en référence à la rue du même nom. Aux yeux de la Municipalité, ces nouvelles dénominations permettent de respecter l’existant dans les parties peu modifiées mais aussi de qualifier clairement et de manière distincte les diverses séquences parcourues de la «coulée verte», une appellation qui se voulait provisoire dès le début. Avec une arborisation réalisée par le service des parcs et promenades de la direction de la sécurité sociale et de l’environnement, la «Promenade de la Ficelle» est officiellement inaugurée aujourd’hui.

29.08.08: Découvrir, puis utiliser le m2…

Le m2 pourra être découvert à l’occasion de son inauguration officielle. Les Transports publics de la région lausannoise (tl) proposeront du 18 au 22 septembre une offre sur mesure afin de permettre au public d’expérimenter le premier métro automatique de Suisse. Quant à la mise en service commerciale du métro, elle paraît, au vu de l’avancement de la fiabilisation du système, réaliste pour le 27 octobre 2008.

Les tests ont d’ores et déjà démontré que le m2 répond à toutes les exigences en matière de sécurité. Toutefois, en l’état actuel, il n’est pas encore en mesure de proposer une qualité de service conforme aux normes des tl : si aucun défaut conceptuel ou majeur n’a été constaté sur le système extrêmement complexe du m2, plusieurs aspects mineurs doivent encore faire l’objet de validations et de fiabilisation. Les équipes du projet m2, des tl et des principaux fournisseurs travaillent d’arrache-pied pour que le m2 gagne en fiabilité d’ici sa mise en service.

Alors que ces derniers réglages sont encore en cours, les tl sont d’ores et déjà en mesure d’assurer le fonctionnement du m2 et souhaitent permettre au public de découvrir le premier métro automatique de Suisse à court terme. C’est pourquoi le m2 entrera, dès le 18 septembre et après le couper de ruban du Conseiller fédéral Moritz Leuenberger, dans une nouvelle phase de tests durant laquelle des passagers seront accueillis à bord. Cette phase qui apportera une première réponse à l’attente légitime des Vaudoises et Vaudois durera jusqu’au 22 septembre, lundi du Jeûne fédéral. La présence de passagers permettra de tirer de nouveaux enseignements et d’apporter les corrections nécessaires. Les essais ouverts au public permettront en outre d’achever la formation pratique du personnel tl, qui doit encore acquérir l’expérience de la gestion du système avec des passagers.

En raison du temps nécessaire pour apporter les améliorations requises au système, le métro fonctionnera selon des horaires réduits durant la période d’essais «grandeur nature» et les trajets seront offerts. D’autre part, cette phase sera largement encadrée par du personnel d’accompagnement formé pour réagir adéquatement aux éventuels dysfonctionnements.

Selon les attentes de cette ultime phase de tests, la mise en service commerciale du m2 peut être envisagée au 27 octobre 2008, date de la rentrée scolaire automnale. Le délai initial du projet, qui prévoyait une ouverture du m2 au changement d’horaire de décembre 2008, serait ainsi tenu.


Mehr zum Thema / Plus:

Bundesamt für Verkehr / Information à la presse Métro Lausanne-Ouchy SA / Communiqué Lausanne

Autor: Redaktion

Aus der Bahnonline.ch-Redaktion. Zugesandte Artikel und Medienmitteilungen, welche von der Redaktion geprüft und/oder redigiert wurden.

Schreibe einen Kommentar