tl: Performance financière solide pour 2014

Les résultats 2014 des Transports publics de la région lausannoise sa ont été approuvés à Renens, lors de l’assemblée générale des actionnaires, présidée par Daniel Brélaz, vice-président du Conseil d’administration tl. Avec une augmentation des voyageurs plus faible que ces dernières années (105 millions de clients transportés, soit +0.3% par rapport à 2013), la maîtrise des charges a toutefois permis aux tl de limiter à 1.2% l’augmentation des indemnités d’exploitation à charge des collectivités, et de faire augmenter le taux de couverture à 37%.

Transports publics de la région lausannoise
tl 2014Les résultats 2014 des Transports publics de la région lausannoise sa ont été approuvés à Renens, lors de l’assemblée générale des actionnaires, présidée par Daniel Brélaz, vice-président du Conseil d’administration tl. Avec une augmentation des voyageurs plus faible que ces dernières années (105 millions de clients transportés, soit +0.3% par rapport à 2013), la maîtrise des charges a toutefois permis aux tl de limiter à 1.2% l’augmentation des indemnités d’exploitation à charge des collectivités, et de faire augmenter le taux de couverture à 37%.

Soutenus par les collectivités publiques, les tl poursuivent leur croissance: concrétisation des grands projets d’infrastructures, amélioration de l’offre et des services aux clients, recrutement en augmentation, le tout dans un cadre financier maîtrisé : les résultats 2014 sont réjouissants. Un bémol se révèle toutefois sur le  m1  qui a perdu l’an dernier 5.3% de ses voyageurs annuels. Deux explications à cela : un été difficile sur la ligne des Hautes Ecoles interrompue pour des travaux planifiés, prolongés par un incendie. Mais aussi un changement d’habitude de mobilité observé sur le campus. En période universitaire, la fréquentation du  m1  tend en effet à diminuer au profit de la marche et du vélo. La sous-capacité du  m1 , dans l’attente de la mise en service des 5 nouveaux véhicules, dont la construction s’est terminée en fin d’année 2014, est sans doute également à l’origine de ce changement d’habitude.

Cette baisse des voyageurs sur le  m1  a eu des conséquences sur la fréquentation globale du réseau tl, se situant, depuis la première fois en dix ans, sous la barre des 1%. Le  m2  progresse quant à lui de 1.5% (28 millions de voyageurs), le réseau routier de +1.1% (64.6 millions). Quant aux lignes régionales, elles gagnent +2% de voyageurs supplémentaires, signe prometteur d’un transfert modal toujours plus important, notamment des habitants du Jorat et de la Haute-Broye qui optent davantage pour les transports publics – la ligne 62 Moudon- Epalinges (Croisettes), progresse de 18.5% en 2014, soit +50% en 5 ans.

Taux de couverture en hausse
La faible croissance des voyageurs en 2014 a eu un impact sur les produits des transports qui progressent seulement de +2.6% pour atteindre 80.4 millions de francs. Malgré ces résultats inférieurs aux prévisions, la bonne maîtrise des charges d’exploitation a permis aux tl d’enregistrer une performance financière solide et de fixer les indemnités d’exploitations à 137.6 millions, limitant leur augmentation à +1.2%. Le taux de couverture passe à 37% (contre 36.7% en 2013), signe réjouissant pour les collectivités publiques dans la perspective des développements de l’offre à venir ces prochaines années.

L’offre de service s’étoffe
Les améliorations de l’offre ont été nombreuses en 2014, qui marque par ailleurs la première année du rapprochement des entreprises tl et LEB en termes de gestion opérationnelle. Retrouvez ci-après quelques-uns des points forts 2014.

Quelques points forts de l’année 2014

Une entreprise qui recrute
Pour mener à bien tous leurs projets et les adapter à l’offre de transport en développement, les tl ont engagé 121 personnes en 2014, dont 53 nouveaux conducteurs.

Une stratégie de développement à l’horizon 2025
Le conseil d’administration a validé, en septembre, la Vision 2025 des tl qui a pour vocation de préparer l’entreprise aux défis de demain, en se positionnant comme intégrateurs de solutions de mobilité multimodales.

Tram t1 et bus à haut niveau de service sur la bonne voie
Suite aux oppositions au projet de tram t1, un dossier amélioré proposant un nouvel aménagement de la place de l’Europe a été déposé à l’Office fédéral des transports en décembre 2014 pour une mise à l’enquête complémentaire au début 2015.

Ligne 25 prolongée dans l’Ouest
Grâce à son extension électrifiée entre Bourdonnette et Chavannes-Glycines, la ligne 25 devient la première diamétrale Est-Ouest à ne plus passer par le centre-ville de Lausanne. Elle offre une nouvelle connexion à la gare CFF de Renens.

Réduction de notre empreinte sur l’environnement
Renforcement du tri des déchets, réduction de la consommation de carburant diesel (-8.5%), de l’électricité (-1.9%) et de la chaleur (-4.5%) dans les bâtiments, les efforts ont porté leur fruit.

Lancement de la vente de billets par SMS
Cette nouvelle solution, simple et rapide, a remporté un succès immédiat. Quatre mois après son lancement, 220’000 billets avaient déjà été achetés par SMS.

Information aux voyageurs renforcée
Quatre-cents nouveaux écrans ont été installés à bord de 180 véhicules route et rames m1 afin de dispenser l’horaire en temps réel. En parallèle, la plateforme Romande Information Voyageurs a élargi son périmètre.

L’univers numérique tl se développe
Parmi les nouveautés 2014 : refonte complète du site internet, présence renforcée sur les réseaux sociaux, développement d’applications mobiles, lancement d’un club en ligne pour les abonnés tl.

Dialogue social autour d’une nouvelle CCT
La direction et son partenarie social le syndicat SEV ont entamé les négociations autour d’une nouvelle convention collective de travail. Objectif : aboutir à une convention unique pour les tl et le LEB et offrir des conditions de travail attractives, adaptées au marché de l’emploi. Les discussions sont toujours en cours.

Voir aussi

Autor: Redaktion

Aus der Bahnonline.ch-Redaktion. Zugesandte Artikel und Medienmitteilungen, welche von der Redaktion geprüft und/oder redigiert wurden.

Schreibe einen Kommentar