Une saison bien mouvementée pour le VVT

Le Vapeur Val-de-Travers clôt sa saison 2015 ce samedi 10 octobre avec le mythique train-fondue en direction de Neuchâtel tiré par l’imposante allemande BR 52 221. Egalement l’après-midi, il circulera entre Fleurier et Travers au fil de l’Areuse.

Vapeur Val-de-Travers
VVT BR 52 221Le Vapeur Val-de-Travers clôt sa saison 2015 ce samedi 10 octobre avec le mythique train-fondue en direction de Neuchâtel tiré par l’imposante allemande BR 52 221. Egalement l’après-midi, il circulera entre Fleurier et Travers au fil de l’Areuse.

En janvier dernier, suite à l’annonce des travaux en gare de Fleurier par TransN, le comité a dû réagir rapidement afin d’obtenir un accord pour le stationnement des véhicules et d’assurer la saison. Malgré la coupure de notre ligne, la fréquentation des voyageurs est bonne et en partie grâce aux divers trains spéciaux dont celui organisé le 25 mai dernier à l’occasion du festival vapeur du Blonay-Chamby sur la Riviera-Vaudoise. Plus de 200 voyageurs ont été transportés à toute vapeur !

De multiples travaux et projets ont été entrepris cette année grâce aux généreux donateurs. La Cockerill, locomotive à chaudière verticale, avance à bon pas de même que la locomotive polonaise TKp 16 « Slask ». Le châssis a été posé sur ses roues en septembre dernier. Suite aux manques de temps, la nouvelle chaudière sera déposée au printemps 2016 dans la mesure du possible.

Depuis août dernier, une épée de Damoclès plane sur les locomotives et voitures. Le VVT et d’autres associations ferroviaires de Suisse craignent la modification d’une ordonnance fédérale. Cette révision vise à renforcer la sécurité des véhicules en contrôlant davantage le matériel roulant. Cet alignement sur les nouvelles normes européennes entraînerait des coûts pharaoniques pour les associations. Le matériel devrait passer par une entité agréée pour la maintenance tel que les CFF. Les bénévoles ne pourront même plus travailler eux-mêmes sur les véhicules. Une loi existe déjà depuis juillet 2014 pour les wagons marchandises et le VVT est déjà concerné. Le wagon-technique qui servait de réserve d’eau pour la locomotive et de matériel en cas de panne ne peut plus être utilisé. Une demande d’exception a été lancée par l’ensemble des associations auprès de l’Office Fédéral des Transports durant la phase de consultation. Egalement deux partis politiques neuchâtelois soutiennent le VVT, l’UDC et les Vert’Libéraux. Mais une excellente nouvelle est arrivée le vendredi 2 octobre 2015, les véhicules historiques seront régis séparément !

Privé de notre gâteau d’anniversaire cette année, un projet est en cours afin de fêter dignement les 30 ans l’an prochain. Une date est à retenir, le 8 octobre 2016. Une grande locomotive de Suisse alémanique devrait venir nous rendre visite. Le projet sera présenté en détail lors du prochain communiqué de presse.

Après cette dernière circulation, les membres actifs s’occuperont des travaux d’hivernage et de la préparation d’une nouvelle saison pour la suite des festivités du 30ème anniversaire. Nous accueillerons avec plaisir tous les samedis les visiteurs et les bénévoles désirant intégrer notre équipe active.

Voir aussi

Autor: Redaktion

Aus der Bahnonline.ch-Redaktion. Zugesandte Artikel und Medienmitteilungen, welche von der Redaktion geprüft und/oder redigiert wurden.

Schreibe einen Kommentar